Philomena Essed

Philomena Essed

Philomena Essed est professeure d’études critiques sur la race (critical race studies), le genre et le leadership à la Graduate School of Leadership and Change de l’Université d’Antioche et chercheuse affiliée au programme de l’Université d’Utrecht sur le genre. Elle est titulaire d’un doctorat de l’université d’Amsterdam et de doctorats honorifiques de l’université de Pretoria (2011) et de l’université d’Umeå (2015). Ses recherches et son enseignement transcendent les frontières nationales, culturelles et disciplinaires. Reconnue pour avoir introduit les concepts de racisme quotidien et de racisme sexiste aux Pays-Bas et dans le monde, elle a également été la première à développer une théorie sur ce qu’elle a appelé le clonage social et culturel.

Essed s’est toujours engagée en faveur de la justice sociale, et se focalise actuellement sur la dignité et l’éthique des soins en tant qu’expérience et pratique conduisant au changement. Elle a été conseillère auprès d’organisations gouvernementales et non gouvernementales, tant au niveau national qu’international. Aux Pays-Bas, elle a été membre de la Commission de sélection de l’État pour le pouvoir judiciaire (2003-2010, nommée par le ministère de la justice de l’État). Elle a également été membre adjoint de l’Institut néerlandais des droits de l’homme, où elle a participé à des audiences sur les discriminations structurelles, portant notamment sur la race, le sexe, la religion, l’âge, l’orientation sexuelle et le handicap (2004-2016).